lundi, 3 octobre 2022

RÉCIT offre des badges via leurs formations sur Moodle

Le RÉCIT, un réseau axé sur le développement des Compétences des élèves par l’Intégration des Technologies octroi des badges numériques pour certifier l’apprentissage. C’est entre autres grâce aux diverses formations, au soutien et à l’accompagnement des enseignants que le RÉCIT parvient à réaliser son mandat.

Source : Parcours de formation : de nouvelles autoformations maintenant disponibles! – RÉCIT

Les badges octroyés par le RÉCIT appartiennent principalement à trois catégories : Laboratoire créatif, Flotte d’appareils et Robotique. Mais on retrouve également un badge Collaboration pour les personnes externes qui contribuent au mandat du RÉCIT et des badges de participations à des événements ou des webinaires.

Les diverses formations sont offertes sur la plateforme d’apprentissage en ligne Moodle, pour plusieurs d’entre-elles une série de badges est offerte. Cette série est structurée en cinq niveaux soit la Découverte, l’Appropriation, la Conception, l’Expérimentation et la Contribution. Vous trouverez plus de détails sur chacun des niveaux en consultant le lien suivant : Badges et attestations du RÉCIT

Le visuel des badges dans leur ensemble est très minimaliste. On y retrouve quatre éléments graphiques soit la forme du badge proprement dit, le pictogramme lié au sujet de la formation, le mot ainsi que la couleur de fonde du badge qui représente le niveau atteint (découverte, appropriation, etc.) et le logo du RÉCIT.

Dans la catégorie robotique qui offre différentes formations avec les nombreux ensembles de robotique tels que Arduino, Microbit, Ozobot, Sphero, etc, le RÉCIT semble avoir opté pour un visuel unique. On peut donc voir le pictogramme d’un robot avec des parenthèses pointues et une barre de fraction qui illustre aussi bien une formation Arduino qu’une formation Ozobot. Ce n’est que par le titre du badge que l’on peut différencier avec quel type de technologie la formation a été complétée.

Source : Formation Ozobot dut RÉCIT

Dans les catégories Laboratoire créatif et Flotte d’appareils, les badges ont un visuel plus caractéristique pour chaque formation. Voici quelques exemples :

Source : Formation Ligne du temps BAnQ – RÉCIT
Source: Formation Activités créatives avec la tablette en univers social – RÉCIT
Source : Formation Jeux sérieux en univers social – RÉCIT

Les badges obtenus via la plateforme Moodle du RÉCIT semblent transférables sur certaines plateformes qui permettent d’afficher les badges (ce fut le cas sur Badgr mais Open Badge Passeport donne un message d’erreur). Néanmoins, l’information que l’on trouve affichée est très succincte. On peut voir le titre, le critère pour l’obtention du badge et le lien qui mène à la fiche complète du badge dans Moodle.

Exemple de Badge Conception pour la formation Ozobot du RÉCIT dans Moodle

Analyse du design UX

L’aspect visuel d’un badge n’est pas à négliger puisqu’il s’agit d’un outil de communication qui permet de rapidement identifier divers éléments de base qui constituent le badge. Il est possible d’avoir dans l’image plusieurs éléments (catégorie, thème, nom, niveau, étape, octroyeur, etc.) ce qui parfois peut complexifier l’apparence du badge. En revanche, la trop grande sobriété dans le contenu affiché sur le badge peut aussi prêter à confusion.

Si nous prenons en exemple la catégorie robotique du RÉCIT, selon moi, il y a un inconvénient au niveau de l’expérience utilisateur de l’apprenant. En effet, l’apprenant qui complète toutes les formations dans la catégorie robotique (Arduino, Ozobot, Blue-bot, etc.), se retrouve avec un portfolio présentant plusieurs fois des badges en tout point identiques graphiquement sans aucune distinction visuelle sur le sujet de formation.

Voici mon «backpack» sur Badgr, dans ma collection que j’ai créé portant le nom de robotique. Je possède deux badges identiques mais en réalité l’un est une formation découverte sur l’Ozobot et l’autre sur le Micro:bit.

En cliquant sur la collection on peut ainsi voir les badges avec leur nom sous forme de liste, ce qui permet de bien les différencier.

Toutefois, lors de la structuration du système de badge, il est important de se questionner aussi sur la manière de nommer les badges puisque cela affectera la façon dont ils seront affichés dans les portfolios. Dans le cas ci-haut, on constate que puisque l’affichage se fait en ordre alphabétique les badges d’un même sujet soit Ozobot seront séparés puisque c’est le niveau qui a été inscrit au début du nom. Les badges sont donc regroupés non pas par sujet mais par niveau.

Dans ce cas-ci, peut-être aurait-il été plus intéressant d’avoir d’une part, un trait visuel distinctif pour la catégorie robotique avec des pictogrammes spécifiques pour chaque technologie expérimentée dans cette catégorie. Et d’autre part, un nom écrit de manière à facilité le regroupement des badges d’une même formation dans un portfolio.

Autre lien:

Les badges du RÉCIT de la formation continue reconnue!

Plus d’articles sur les badges en éducation.


Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-nous

Derniers articles