lundi, 3 octobre 2022

Des connaissances en impression additive (impression 3D) certifiées par des badges numériques

L’impression additive (impression 3D) est une technologie émergente de plus en plus courante. Son utilisation est désormais disponible pour le public grâce à la démocratisation des imprimantes 3D. L’utilisation de ces machines permet de créer une multitude d’objets à partir de plusieurs matériaux différents. Son utilisation se retrouve dans plusieurs domaines professionnels: le cinéma, l’informatique, l’architecture, et même pour la médecine. Et pas seulement pour imprimer des prothèses, même si cela constitue l’une des possibilités offertes par l’impression 3D! En effet, il est possible d’imprimer des tissus vivants. Giuseppe Scionti, un bio-ingénieur italien, a travaillé sur certains projets de bio-impression, telle que la création de tissus synthétiques, comme des cornées artificielles et de la peau artificielle imprimée en 3D. Il a d’ailleurs lancé la première compagnie d’impression de substitut de viande à base de plantes en 2018.

Cependant, l’un des domaines mobilisant le plus cette technologie est le milieu manufacturier. Voici quelques exemples de badges utilisés pour certifier les compétences en impression 3D.

Certains costumes du film Black Panther sorti en 2018 ont été créés grâce a l’impression additive. Source: Black Panther – Marvel
Giuseppe Scionti avec un prototype d’imprimante en 2019 source: Sr. Strontium – Wikipédia

L’impression avec des métaux

L’impression 3D métal est utilisée dans l’industrie pour créer des composants d’outils et des pièces dans les secteurs de l’aérospatial ou l’automobile, par exemple. Cette technologie permet de produire des composants d’avion ou des moteurs de fusée en réduisant les coûts. On utilise aussi l’impression 3D en métal dans le secteur médical comme dans la création d’implants, notamment en dentisterie.

Metropolitan State University of Denver propose deux badges numériques en impression 3D avec métaux. Le badge Design for Metal Additive Manufacturing permet de certifier les connaissances et les compétences fondamentales de l’apprenant en ce qui a trait au design et à la fabrication d’objets en impression additive métallique. L’étudiant détenteur du badge est familier avec des concepts comme l’orientation des pièces, les structures de support, l’optimisation du design et du matériel utilisé, ainsi que les contraintes structurelles pouvant émerger lors de l’impression.

Le deuxième badge, « Metal Additive Manufacturing Post processing » se concentre plutôt sur les modalités entourant le maintien du bon fonctionnement de la machine. On peut nommer la gestion de la chaine d’approvisionnement, la configuration des machines, les processus de fabrication de la métallurgie des poudres, les différentes propriétés des alliages métalliques ainsi que les standards d’inspection et les règles de sécurité.

New Collar Network

New Collar Network est un organisme d’insertion professionnelle basé en Californie. Il a été créé en 2018 par un consortium d’éducateurs de fablabs et de Makerspace dans le but d’offrir des formations en trait aux nouvelles technologies. La mission de l’organisme est d’aider des personnes ne disposant pas de diplôme universitaire à se trouver un emploi bien rémunéré et stimulant. Les formations sont aussi offertes aux curieux s’intéressant à l’impression additive.

Il existe deux types de cours offerts par l’organisme gravitant tous autour de l’impression 3D. Les premiers, « self-paced classes », permettent aux étudiants d’accéder à des ressources sous forme de PDFs et des vidéos. Ils peuvent ensuite prendre le temps qui leur convient pour suivre la formation.

Le badge « Intro to Digital Design Self-Paced On-Line » par exemple, nécessite seulement un ordinateur et un logiciel de design gratuit que l’apprenant doit se procurer. Pour ce type de cours, ceux-ci n’ont pas accès à un professeur mais un learning managment systems (LMS) est mis à leur disposition. Ce dernier consiste en un logiciel d’accompagnement et de gestion de l’apprentissage. L’obtention de certains badges nécessite la remise de projets pratiques qui seront ensuite évalués.

Les seconds types de cours « Instructor Led » sont pour leur part expliqués directement aux étudiants. Ils peuvent poser leurs questions à un enseignant qui leur fournit des renseignements en temps réel à travers une application de vidéo-conférence. Le badge « intro to digital design » est offert aux étudiants préférant être accompagnés. La version « self-paced classes » ne coute que 19.99 USD tandis que le montant de la formation « Instructor Led » s’élève à 49.00 USD.

L’impression additive est relativement couteuse pour le citoyen moyen ne possédant pas déjà une imprimante 3D. Pour contourner ces difficultés logistiques, New Collar Network a su trouver des solutions originales. Par exemple, la formation « intro to digital design » déjà mentionnée plus haut, requière que l’étudiant crée un prototype imprimable. Plutôt que de demander à l’étudiant de se déplacer et puisque l’intérêt du cours est de se familiariser avec le logiciel et non la machine comme telle, l’organisme propose d’imprimer lui-même l’objet et ensuite de l’envoyer par la poste à son créateur. De plus, plusieurs fablabs associés avec l’organisme offrent souvent des plages horaires permettant au public de venir expérimenter lui-même avec les machines.

Les badges HP

L’entreprise HP, surtout connue pour sa fabrication d’ordinateurs et d’imprimantes offre, elle aussi, des formations en impression additive certifiées par badges numériques. Par exemple, il est possible d’être formé pour maitriser l’utilisation de l’imprimante Jet Fusion. Il s’agit d’une imprimante spécialement conçue pour le milieu industriel. Les formations sont donc destinées aux professionnels des entreprises travaillant avec la machine.

La série Jet Fusion a été créée par l’entreprise en 2016 et est depuis devenue une référence en ce qui concerne l’impression 3D à grande échelle. HP offre des formations dans le cadre de son programme « HP University » qui accompagne les entreprises dans l’utilisation de ce produit. HP renouvelle son curriculum en fonction de l’évolution du modèle de l’imprimante.

De plus, HP offre d’autres types de formations entourant l’impression additive. Par exemple, la formation « HP Sales Certified – HP 3D Printing Engineering Solutions ». Cette dernière est destinée aux vendeurs de la compagnie qui doivent être familiers avec les fonctionnalités de l’imprimante pour bien renseigner les acheteurs. Contrairement à la certification prévue pour les entités externes à l’entreprise, elle est destinée aux membres de l’organisation. Puisque c’est le cas, ces formations sont gratuites contrairement à la précédente dont le coût n’est pas déterminé publiquement.

Plus d’articles sur les badges numériques dans les domaines manufacturiers

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-nous

Derniers articles